Skip links

Célèbre et autodidacte : Le flamboyant Kiddy Smile

Kiddy Smile est un DJ, producteur, danseur. Il s’est fait connaître du grand public en étant particulièrement médiatisé en 2018.

En effet, le soir de la fête de la musique à L’Elysée, Kiddy a mixé avec un t-shirt “Enfant d’immigré, noir et pédé”. Au delà de ce buzz, il est un artiste complet. Musicien autodidacte il est aussi l’une des figures de la scène voguing parisienne.

Kiddy Smile

Danse, stylisme, musique

Kiddy Smile, de son vrai nom Pierre-Edouard Hanffou, est né dans une cité proche de Rambouillet. Aujourd’hui il est particulièrement connu en tant que DJ et figure de la communauté LBTQIA, mais il a eu plusieurs vies professionnelles. Diplômé d’un master en info-com (notamment pour rassurer sa mère), il a toujours fait de la danse en parallèle de ses études.

Kiddy fait ses armes en intégrant une communauté de danseurs hip-hop qui s’entraîne et performe  à Châtelet-les-halles. En 2006, il passe son premier casting sans l’avoir anticipé. Alors qu’il accompagnait un ami qui auditionnait pour un clip de George Michael, il est repéré et choisi. Il réalise alors qu’il peut faire de la danse son métier.

En tant que danseur, Kiddy Smile baigne dans l’univers de la musique. En 2008, grâce à son sens du style, son réseau et son audace, il devient également styliste pour des célébrités. C’est dans ce contexte qu’il est pour la première fois approché par un directeur artistique qui perçoit en lui le potentiel d’une star. Sans même l’avoir entendu chanter, ne se basant que sur son style et son aura, il s’est donc vu conseiller de se lancer dans la musique.

Peu encouragé par les célébrités avec qui il travaille, il ne prend cependant pas tout de suite cette idée au sérieux. Malgré son envie de chanter, il est persuadé que cette carrière n’est réservée qu’à un groupe de personnes, dont il ne fait pas partie.

Le déclic fini par arriver. A force de côtoyer des artistes, il a envie de délivrer son propre message. Il explique lors d’un live Instagram en avril 2020 : “Ma philosophie est que le travail peut amener aussi loin que le talent.” Il commence donc à expérimenter et travailler sur quelques maquettes. Il rencontre durant cette période, son manager avec qui la connexion est immédiate.

Tout au long de sa carrière, Kiddy Smile fera des rencontres étonnantes et déterminantes. La première fut certainement celle de Beth Ditto, la chanteuse du groupe Gossip qui l’a propulsé au-devant de la scène.

Let A B!tch Know

Beth Ditto
©Benjamin Cremel / AFP

Alors qu’il jongle entre ses différents métiers de danseurs, styliste et musicien, il rencontre lors d’un défilé la chanteuse charismatique Beth Ditto. C’est un coup de foudre amical !

En 2009 bien qu’elle le connaît depuis peu, elle l’invite à chanter avec elle au célèbre festival américain Coachella. La performance du jeune homme impressionne Pedro Winter, directeur de label. Il lui propose un rendez-vous et Kiddy signe dès son retour à Paris.

La carrière musicale de Kiddy Smile est donc lancée. Toutefois, il n’est pas prêt à faire n’importe quel compromis. Fidèle à lui-même, malgré tout son travail, Kiddy Smile annule la sortie de son premier album qui n’est pas en accord avec sa vision artistique. Il reprend donc des emplois alimentaires (physio, styliste, choriste) et développe ses projets personnels.

En 2013, il est repéré par Olivier Rousteing, le directeur artistique Balmain, qui lui propose de s’occuper de l’habillage sonore des défilés de la maison de haute couture. 
Kiddy Smile
Kiddy Smile au Balmain festival au juillet 2019

Kiddy est donc bien ancré dans l’univers de la nuit parisienne lorsqu’en 2016, il sort son premier EP Enough of You, en indépendant. Le succès se fait d’abord très timide. C’est une déception pour l’artiste qui est quasiment prêt à se retirer du monde de la musique. 

Tout de même fier de son projet, Kiddy tourne le clip de “Let a B!tch Know”. Cette vidéo met en lumière et magnifie les personnes queer et racisées de banlieue. C’est une victoire pour lui qui a souffert de l’absence de représentation des personnes qui lui ressemblent. Alors qu’il ne s’y attendait absolument pas, la vidéo devient virale !

Il dit sentir un engouement se créer autour de son EP dès la fin du tournage. Le weekend suivant, un ami diffuse sa track à Londres et le succès est cette fois instantané.

Voguing et politique

L’esthétique de la scène Ballroom mise en scène dans le décors urbain de la banlieue parisienne font le succès du clip. Bien que ces univers peuvent paraître antagonistes, le Voguing et la musique house sont pourtant nés des communautés défavorisées, noires et latines LGBT, de Harlem. Dans ce clip Kiddy Smile, rend hommage aux origines de cet art et crée des images qu’il aurait aimé voir plus jeune. 

En juillet 2016, Kiddy Smile explique au site i-D :  « Je regardais la manière qu’ont eu les gens de filmer le Voguing dans le passé. Nos vies y étaient fétichisées, sans essayer de comprendre d’où nous venions et pourquoi nous étions arrivés dans la ballroom. C’est une approche qui m’est très chère parce que nous, les gens de la ballroom française, on vient tous d’un milieu urbain difficile. Et comme on fait partie de la communauté LGBT, on a dû se conformer et laisser tomber une partie de notre passé. Voilà ce que j’ai essayé de faire avec ce clip : nous réapproprier cette culture de la rue qui a fait de moi l’artiste que je suis aujourd’hui.»

Dans une interview BET Talk, Kiddy Smile confit que petit, il pensait être le seul garçon noir et gay. Aujourd’hui, grâce à ses multiples talents, son travail, et sa persévérance, il met sur le devant de la scène tout un univers et des personnes jusque là invisibilisées. Au-delà même de son message politique, Kiddy Smile est un artiste complet, inspirant et flamboyant qui donne envie de croire en la sérendipité.

Kiddy Smile
Jolie épingle pour Pinterest 😉

Vous aimeriez connaître l’histoire d’autodidactes dans un milieu professionnel particulier N’hésitez pas à nous le dire en commentaire !

Vous avez aimé cet article ? Laissez un commentaire pour prolonger la discussion :)