Skip links

Célèbre et autodidacte : Frank Lloyd Wright

La maison sur la cascade « Fallingwater» est certainement son œuvre la plus célèbre. En prenant le temps de la réflexion, on se rend compte que Frank Lloyd Wright est moins connu que son travail majeur. Et pourtant, la vie de l’architecte ne manque pas de rebondissements.

La religion comme fondation

Bien des gens trouvent leur vocation ou, du moins, leur chemin de carrière en tâtonnant. Ce ne fut pas le cas pour Frank Lloyd Wright (FLW).

“ Je suis né dans l’architecture” dit-il en 1953. 

Bien avant sa naissance, sa mère enseignante avait décidé de faire de lui un architecte. Elle avait pris soin d’accrocher dans sa chambre des croquis de cathédrales anglicanes, modelant ainsi ses premiers intérêts esthétiques.  Faisant partie du courant unitariste (une branche radicale du christianisme), sa famille était souvent en butte aux autres courants religieux. C’est donc très jeune que FLW a développé son côté de rebelle ; toujours prêt à défendre ses convictions. D’autre part, cette vision du monde où Dieu ferait partie de toute chose sera la clé de voute du raisonnement de FLW dans l’approche de son art.

Sa famille étant modeste, le jeune FLW n’a pas eu l’argent nécessaire pour être envoyé dans une université spécialisée. Il a cependant suivi une formation d’ingénierie dans une université locale où il apprit énormément.

FLW
Architecture de FLW église circulaire grecque orthodoxe de l'Annonciation à Wauwatosa, Wisconsin

Premières influences

L’architecte Louis Sullivan a laissé une empreinte durable sur le style et la conception de l’architecture par FLW. Le maitre de l’école de Chicago lui a transmis son amour des gratte-ciels dont il a été le pionnier. 

Cela découlera sur la conception de gratte-ciels dotés d’une architecture en spirale, un peu à l’image d’arbres géants.  

« Rien n’existait alors. Il m’a fallu le créer et cela a commencé avec les prairies de Chicago, les bases de l’architecture organique. » 

Frank Lloyd Wright
Architecture de Louis Sullivan à Chicago

Architecture organique

On l’a dit arrogant, trait de caractère qu’il voyait comme une fierté. Beaucoup d’architectes s’accordent sur le fait qu’on doit respecter la carrière exceptionnelle de l’homme en dépit de l’homme en lui-même. Sans compromis, FLW avance qu’il tire sa conception du monde de la Nature. Dans une interview en 1957, il dira : 

« Pendant 500 ans, ce que l’on appelle architecture a été une imposture. Ce n’était pas organique. Cela n’avait pas l’essence de la Nature.  Je mets une majuscule à Nature et en fais ma religion. » 

Selon lui, le domaine architectural a besoin d’une réelle vision. L’appât du gain aurait annihiler toute créativité, les constructions étant surtout utilitaires. 

Frank Lloyd Wright
La maison sur la cascade "Falling Water" de Frank Lloyd Wright

Fallingwater

En tant que l’une de ses œuvres majeures, la demeure surnommée Fallingwater (anciennement Bear Run House) mérite que l’on s’y attarde.  

Le souhait de son client, un richissime propriétaire du nom de Kaufmann, était de pouvoir écouter la cascade sur laquelle la maison a été bâtie. Elle a donc été intégrée à l’ouvrage, rythmant le quotidien de ses habitants. On peut admirer les reflets de l’eau en étant dans le salon et être bercé.e par ses murmures dans les chambres à coucher. 

La maison fut une telle révolution qu’elle orna la couverture du Time en 1938. 

 Elle demeure l’exemple de l’architecture en communion avec la Nature, un pur bijou de relaxation. Beaucoup de grands espaces lumineux ainsi que l’utilisation de matériaux presque bruts créent une harmonie parfaite. 

La maison est devenue un musée depuis 1964, lieu que plus de 4 millions de personnes ont visité depuis plus de 50 ans. Elle fut entièrement restaurée en 2001 car devenue victime de sa trop grande proximité avec la rivière. 

Scandale et tragédie

Une autre des créations remarquables de FLW est sa propre maison de campagne baptisée « Taliesin », une demeure dans le désert d’Arizona dont chaque espace a été conçu avec soin. C’était un peu son laboratoire où il venait pendant l’hiver expérimenter de nouveaux matériaux. 

La maison aujourd’hui devenue un site classé est cependant teintée d’une terrible tragédie.

Frank Lloyd Wright
"Taliesin" de Frank Lloyd Wright

En 1914, sept personnes y furent sauvagement assassinées sans réel motif par un membre du personnel. Une fois accompli son forfait, l’assassin a mis le feu au bâtiment. En dehors des dommages fait à sa demeure, Frank Lloyd Wright fut marqué par l’événement. Parmi les victimes se trouvaient sa maitresse et les deux enfants de cette dernière.

Frank Lloyd Wright avait causé la controverse en s’installant avec une autre femme alors que son divorce avec Catherine, son épouse, n’avait pas été prononcé. Dans un pays et une époque particulièrement puritaine, il est certain que les mœurs de FLW en ont dérangé plus d’uns. 

Frank Lloyd Wright, personnage sans concession, ego-centré mais dont l’œuvre a si profondément influencé l’architecture du XXème siècle qui reste incontournable. Il nous laisse d’inestimables témoignages de son génie à travers ses différentes créations dont le mémorable Guggenheim Museum.

Jolie épingle sur Pinterest 😉

Dans quel secteur créatif aimerais-tu découvrir de nouveaux portraits de personnalités célèbres et autodidactes ? Dis nous tout en commentaire !

Vous avez aimé cet article ? Laissez un commentaire pour prolonger la discussion :)

  1. Bonjour,
    Merci que cet article.
    Auriez-vous un autodidacte dans le domaine des mangas ?
    Merci

    1. Post comment

      Talenty rédaction says:

      Bonjour Laëtitia nous allons justement vous présenter prochainement un portrait d’une mangaka française 🙂 Pour information Naoko Takeuchi et Akira Toriyama (respectivement Sailor Moon et Dragon Ball) sont aussi autodidactes.

%d blogueurs aiment cette page :