Skip links

Et si le petit robot Equ-Wally Bot réglait le problème du sexisme au travail ?

Il y a quelques semaines nous vous invitions à une table ronde pour répondre à la question « Sommes-nous tous.toutes discrimant.e ? ». Evidemment la réponse tendait fortement vers le « oui ». Mais une fois que cela est identifié, comment changer la donne ? Peut-être que les nouvelles technologies pourraient nous éclairer…

En tous les cas, en ce qui concerne les inégalités et les situations sexistes sur le lieu de travail nous avons trouvé la solution : Equ-Wally Bot

Puisqu’on ne peut pas arrêter le sexisme au travail, apprenons aux femmes à faire avec

Equ-Wally Bot est une innovation destinée aux femmes pour quelles apprennent à les subir – 1 femme sur 2 subit une forme de discrimination au travail, (source : étude Equally Work 2020) – et à ne plus créer de situation conflictuelle.

À l’aide d’un smartphone et de l’application de contrôle EWB Center, Equ-Wally Bot éduque donc les femmes à réagir correctement aux situations sexistes qui se produisent sur leur lieu de travail. Le robot s’assure qu’elles y répondent de la manière la plus appropriée qui soit, c’est à dire qui ne dérange pas trop l’auteur de la discrimination.

Equ-Wally Bot est auto-apprenant grâce à ses algorithmes qui s’enrichissent en fonction des éléments environnementaux (genre, couleur de peau, âge…) et des situations rencontrées.

Et si le petit robot Equ-Wally Bot réglait le problème du sexisme au travail

90% de nos entreprises clientes signalent que les plaintes pour sexisme au travail ont drastiquement baissé depuis que leurs employées utilisent Equ-Wally Bot !

Trois modes d’utilisation

Ilapaditça | phrases sexistes

Equ-Wally Bot enregistre les commentaires fait dans la pièce et s’il repère une injonction sexiste, il alerte la femme sur la réponse la plus adaptée pour lui éviter de créer une conversation conflictuelle avec l’auteur des propos sexistes. Ainsi, il lui apprend à maitriser son agressivité verbale.

Combientuvo | égalité salariale

Equ-Wally Bot calcule le temps que la femme passe réellement à travailler. A la fin de la journée, il procède à un calcul très savant grâce à ses algorithmes en entrant des variables telle que son genre, son âge, sa couleur de peau etc. afin de déterminer quelle part de son salaire raisonnablement retirer. Grâce à Equ-Wally Bot, on peut enfin justifier scientifiquement les inégalités de salaires.

Commeunefille | stéréotypes

Les filles font les choses différemment des garçons, alors si Equ-Wally Bot repère que l’employée se trouve dans une situation complexe, comme remplir un tableur excel ou discuter avec un client, il lui envoie des instructions pour réaliser sa tâche comme une fille doit le faire !

Et enfin…

Cela ne vous rappelle rien ?

Une fois de plus l’équipe d’ Equally Work nous interroge avec ironie et révèle les problématiques actuelles en nous proposant des solutions presque irréelles.

Ouf, l’Equ-Wally Bot n’existe pas vraiment, il ne s’agit que d’une campagne de sensibilisation menée par Equally Work ! Car oui, aujourd’hui, en 2020, 1 femme sur 2 subit une forme de discrimination au travail. Et le rapport remis par le HCE en début de semaine va malheureusement dans ce sens et rappelle que “la prévalence du sexisme demeure très importante” au sein du monde du travail.

Communiqué de presse Equally Work – Sur Equally Work, découvrez aussi quels employeurs sont les plus avancés en matière d’égalité ! Des centaines d’entreprises déjà évaluées et des centaines d’avis laissés par les salarié.e.s sur Equally Work. Et vous ?

Vous avez aimé cet article ? Laissez un commentaire pour prolonger la discussion :)