Skip links

Comment devenir digital nomade ? Les conseils de Nomade Path

Aujourd’hui nous avons décidé de vous aider à prendre le large en devenant digital nomad ! Pour sauter le pas rien de mieux que d’interviewer le duo Nomade Path.

Jeanne et Ludovic sont deux digital nomads, ex-salarié·e·s, ex néo-parisiens et “partners in life” qui ont troqué leur appartement et CDI pour un sac à dos depuis 2018.

Grâce à leur média et leur communauté Nomade Path ils aident au quotidien les freelances nomade digital à vendre leurs services à distance.

De retour quelques jours en France, le couple nous partage leur meilleurs conseils pour devenir digital nomad.  Ne leur demandez pas si le retour à « la réalité » est compliqué… Les voyages ne sont pas une parenthèse enchantée hors de la réalité, mais bien un état d’esprit et un mode de vie.

Leur réalité ce sont des bureaux vue mer ou en plein centre-ville aux 4 coins du globes, mais aussi des heures de travail que l’on ne compte plus, des choix parfois radicaux et une organisation hors pair.

A l’heure où l’envie de voyager se mêle au développement du télétravail et de l’entrepreneuriat avoir les conseils pour travailler en voyageant de Jeanne et Ludo n’est pas négligeable.

Sortez votre passeport et surtout votre carnet de note, c’est une mine d’or qu’ils nous partagent ! Le nomadisme digital est peut-être à votre portée 😉

•           Quelle est l’histoire derrière le nom « Nomade Path » ?

L’idée derrière le nom c’était l’idée générale de ce qu’on voulait créer avec « Nomade Path » : on a eu envie de documenter tout notre parcours de digital nomades pour aider et inspirer celles et ceux qui voudraient faire pareil en racontant le bon et le moins bon : nos galères, nos réussites, les destinations qui nous plaisent, combien ça coûte d’être dans telle ou telle destination, comment trouver un logement à l’étranger et toutes les questions qu’on peut se poser quand on se lance dans cette aventure.

•           Qu’est qui vous a fait sauter le pas du nomadisme ? Quelles ont été vos peurs de départ ?

En 2018, nous sommes partis pour la 1ère fois en Asie, au Sri Lanka plus précisément. C’était un de nos tout premier voyage en dehors de notre zone de confort, nous avons fait le tour de l’île en bus parmi les locaux avec nos sacs à dos et nous dormions chez l’habitant.

Ça a été une expérience incroyable et ça reste aujourd’hui un de nos plus beaux voyages. À la fin de ces deux semaines de vacances, il était temps pour nous de rentrer à Paris pour retourner dans notre quotidien à base de : métro – beaucoup trop de boulot – dodo. Et après deux semaines de vacances, ça fait mal au moral !

Lors de notre dernier jour au sud du Sri Lanka, nous sommes allés nous poser dans un café et c’est là où nous avons vu pour la 1ère fois des digital nomades… à l’époque on appelait plutôt ça : des gens qui bossent sur des ordis. Ça nous a interpellés, on a fait nos recherches et on s’est dit « ok, c’est ça qu’on veut devenir nous aussi pour pouvoir assouvir notre soif de voyage et nos envies de liberté« .

Au départ, on était bourrés de peurs évidemment, comme :

•           la peur de tout quitter

           la peur de ne pas trouver de clients

•           la peur de devoir rentrer en urgence en France si on n’a plus d’argent et plus de pied à terre (= retourner vivre chez nos parents)

•           la peur d’être loin de ses proches

Mais toutes ces peurs nous ont poussés à aller de l’avant. Elles nous ont permis de réussir et d’être où on en est aujourd’hui. C’est-à-dire, savoir trouver des clients même en étant à l’autre bout du monde et à savoir gérer les imprévus (cela demande pas mal de bosser son mindset et d’apprendre à relativiser d’ailleurs).

•           Digitale nomade rime parfois avec vacances illimitées, la réalité est-elle aussi rose ?

Personnellement, on ne trouve pas du tout que ça rime avec vacances illimitées, au contraire.

Ça doit faire deux ans qu’on n’a pas pris de vacances et qu’on bosse du lundi au vendredi comme lorsque l’on était salariés, voire même plus.

Par contre, oui, dès qu’on est en week-end ou le soir après nos journées de boulot, on a ce sentiment d’être en vacances, car on se trouve dans des lieux paradisiaques et où les gens vont habituellement en vacances. Et c’est là toute la magie de ce mode de vie.

•           Quel est le statut ou la branche d’activité qui vous semble le ou la plus adapté.e pour se lancer ?

Pour le statut, il y en a plusieurs, tu peux être :

•           Salarié de ta boîte (et bosser en remote)

•           Freelance / Auto-entrepreneur

•           Ou CEO de ta propre boîte

On a rencontré beaucoup de métiers différents mais ce qui revient souvent c’est :

Les développeurs, community managers, rédacteurs (notamment SEO), copywriteurs, coachs (business, sportifs ou nutrition par exemple).

De notre côté, Ludo est consultant en Facebook Ads pour les marques e-commerce et Jeanne est Social Media Manager pour les boutiques en ligne.

Mais on a déjà croisé aussi des métiers qu’on n’aurait pas forcément soupçonnés comme une compositrice de musique qui voyageait avec son clavier et son micro. Comme quoi, tout est possible.

•           Quelles sont les étapes fondamentales pour devenir digital nomade ?

Pour devenir digital nomade, il faut :

1.          Choisir son statut

2.          Choisir le métier que tu vas faire et t’y former en continu

3.          Trouver tes 1ers clients avant de partir et ou avoir des sous de côté pour avoir le temps d’en trouver

4.          Penser à tout l’administratif avant son départ : ce que tu vas faire de ton appart, quelle assurance santé prendre, où tu vas te domicilier si tu n’as plus d’appart, où tu vas recevoir ton courrier ?

5.          Choisir sa destination et la durée de son trip

6.          Trouver un logement adapté et dans son budget

7.          Devenir minimaliste : trier ses affaires et faire son sac

8.          Passer à l’action et partir !

Toutes les étapes sont détaillées dans notre vidéo juste ici :

•           Quelles ont été votre pire et votre meilleure destination et pourquoi ?

On a été très déçu de la Malaisie (on a été à Kuala Lumpur et à Penang). On a eu beaucoup de mal à trouver des endroits d’où bosser, à rencontrer d’autres digital nomades (qui avaient tendance à rester entre eux), la ville ne nous plaisait pas plus que ça.

Pour notre meilleure destination, c’est très dur de n’en choisir qu’une mais dans nos prefs (en tant que digital nomades), on dirait :

•           Bali et + particulièrement Canggu : on y a rencontré tous plein de digital nomades et beaucoup aimé la vibe entrepreneuriale. Il y a des millions de cafés trop stylés d’où bosser et le coût de la vie y est très peu élevé. C’est un parfait choix pour un 1er trip en tant que digital nomade car là-bas tout est simple et on ne se retrouve jamais seul.e.

•           Ericeira au Portugal : un petit village de pêcheurs avec une grosse communauté de surfeurs. Il y a tout ce qu’on aime là-bas : des cafés d’où bosser, des bons restos, du surf et des paysages à couper le souffle.

•           La Paz au Mexique : c’est juste dingue, c’est pas encore très développé pour les digital nomades, mais c’est aussi ça qu’on aime, se retrouver dans des destinations pas blindées de touristes et qui gardent leur authenticité.

•           Comment rassurer ses proches et son entourage lorsque l’on décide de faire le grand saut ?

On est persuadé que chaque décision est hyper personnelle et qu’il faut s’éloigner au maximum de l’avis des autres, c’est normal que votre entourage et vos proches aient peur (surtout si vous partez à des milliers de kms et ou seul.e) mais ce n’est pas une raison pour ne pas vivre ses rêves et ne pas se lancer.

Le mieux à nos yeux, c’est de s’écouter pour ne pas avoir de regrets et le faire peu importe l’avis de ses proches.

Pour les rassurer, on vous conseille d’être transparents envers vos envies, d’en parler calmement en expliquant que c’est votre décision et qu’elle est prise. Puis s’il le faut, de leur montrer qu’il existe déjà beaucoup de digital nomades à travers le monde (et qui s’en sortent très bien), que c’est aussi un nouveau mode de vie qui va se déployer de plus en plus et que vous avez envie de tester ce mode de vie pour voir si ça vous correspond.

•           Quel est le secret que les digitales nomades ont du mal à révéler ?

Que c’est hyper fatiguant de voyager et qu’on n’a pas le droit de se plaindre au risque de se prendre des phrases du style « ça va, toi t’es en vacances toute l’année ».

C’est pour ça qu’on a fait le choix d’opter pour le slow travel de notre côté.

On est restés sept mois au Portugal et là ça fait maintenant six mois qu’on est au Mexique. Ça nous permet de bien visiter un pays (et changer de ville) tout en ayant du temps pour bosser, mais aussi se reposer ! Pour nous, c’est inconcevable de changer de destination tous les mois, au risque de se cramer le cerveau, ne plus être productifs et donc de ne plus pouvoir mener à bien nos missions clients.

Il y a pas mal d’organisation à prévoir à chaque fois que tu changes de destination (un peu comme quand tu organises des vacances), donc ça demande du temps et de l’énergie.

Merci à Jeanne et Ludo de nous avoir partagé toutes ces informations 😊.

Es-tu prêt.e à faire du monde ton bureau ?

Retrouvez Nomade Path sur Instagram, sur leur site et sur Youtube

Vous avez aimé cet article ? Enregistrez-le sur Pinterest !

Vous avez aimé cet article ? Laissez un commentaire pour prolonger la discussion :)