Skip links

Monica velours : dans les coulisses d’une agence d’illustratrices

Dans l’équipe de TALENTY nous sommes de grandes fans d’illustrations.

Nous pensons que l’image peut parfois raconter bien plus que les mots et nous adorons découvrir la personnalité d’un.e artiste à travers son trait.

Alors, on enregistre régulièrement nos coups de cœur dans nos tableaux Pinterest ou nous les partageons sur notre compte Instagram.

C’est de cette passion qu’est née une interrogation …

Nous avions le plaisir de découvrir régulièrement des artistes femmes, mais très peu de ces illustratrices semblaient pourtant connues du grand public, comparé à la gente masculine. Comment est-ce possible ?

L’une des réponses est que lorsque qu’une femme dessine son activité est souvent perçue par la société comme une passion, un petit hobby. Les femmes sont bien plus souvent identifiées dans ce domaine comme des personnes créatives, plutôt que talentueuses et professionnelles.

Mais ces derniers temps les comportements et aprioris semblent évoluer et des faits marquants comme le prestigieux prix Eisner de la bande-dessinée attribué à Pénélope Bagieu, lors du festival Comic-Con de San Diego, permettent de réécrire l’histoire petit à petit.

Pour en savoir plus sur la parité dans le domaine de l’illustration nous avons donc contacté l’une des nouvelles agences pionnières dans la représentation d’artistes femmes. L’agence Monica Velours. Le rendez-vous est pris avec la fondatrice Anaïs et son associée Pauline qui nous racontent leur histoire et leur vocation.

Anaïs a très vite pu observer les problématiques de cet univers. Dès son arrivée à Paris elle rencontre une multitude de créatifs. Un réseau constitué de par ses études de dessinateur d’exécution en communication graphique et le parcours professionnel de son copain de l’époque, illustrateur, qui signe dans une agence.

A ses côtés, elle découvre l’envers du décor. Elle est tout d’abord interpellée par « le non-respect de l’identité de l’artiste ». Les contrats sont signés par les agents auprès de grandes marques, alors même que la mission ne correspond pas forcément aux valeurs du dessinateur. « Evidemment personne n’est réellement obligée, mais les illustrateurs acceptent le jeu pour un joli chèque ». L’autre problématique qu’identifie rapidement Anaïs est la place et les missions accordées aux femmes. « Je me rendais compte que très peu de femmes obtenaient des contrats au-delà du domaine de la beauté et de la presse féminine » se souvient-elle.

Très rapidement Anaïs s’imagine un jour monter sa propre agence. Elle rêve de voir les illustratrices qu’elle accompagnera s’exprimer sur des murs de plusieurs kilomètres et travailler sur des projets monumentaux. Mais l’idée reste en suspens pendant plus d’un an.

En janvier 2019, Anaïs fait le grand saut.

Elle décide de monter son agence et de communiquer la bonne nouvelle en mettant en ligne un site web pour aller à la rencontre de ces premiers talents. L’intérêt est immédiat. « J’étais ravie de l’accueil. Mais en réalité je n’étais pas préparée à avoir autant de sollicitations d’un coup. J’ai eu énormément de remises en question. » confie la fondatrice de Monica Velours.

Il faut dire qu’en choisissant de travailler exclusivement avec des talents féminins les interrogations sur le business modèle ont été nombreuses. « Je me suis rendu compte que j’aurais forcément moins de contrats qui viennent à moi. La notion de démarchage était alors très importante ainsi que la négociation. ».

Anaïs constate que dans l’édition un devis d’une illustratrice est très souvent négocié, car il s’agit en général d’une question d’égo. D’ailleurs, elle nous confie que lorsqu’elle demande leurs tarifs aux illustratrices, beaucoup d’artistes sous-estiment systématiquement leur valeur marchande.

C’est dans ce moment de doute et de projection difficile, qu’Anaïs décide de contacter Pauline.

Pauline, véritable passionnée, a, elle aussi, récemment commencé à se faire un nom dans le milieu de l’illustration au féminin.

Son histoire est atypique. Après avoir été salariée de longues années pour une grande marque de luxe à des postes à responsabilité, Pauline se voit obligée d’arrêter sa carrière suite à un burn-out. Une période difficile qui aura pour jolie finalité de lui permettre de développer une nouvelle passion : l’illustration. « Durant cette période j’ai dévoré des dizaines de bandes dessinées et je me suis tout particulièrement intéressée aux illustratrices, car j’ai eu une éducation très féministe. Étant au chômage, j’ai eu envie d’aller au bout de cette passion et la concrétiser en projet. C’est alors que j’ai ouvert un compte Instagram « Une autre histoire » une galerie virtuelle d’illustratrices. ».

Par le jeu des recommandations du réseau social Une autre histoire et Monica Velours font connaissance. Les deux entrepreneures échangent très rapidement en message privé sur l’importance de représenter des femmes. Partageant les mêmes valeurs elles décident alors de se rencontrer.

Au premier rendez-vous, Anaïs évoque à Pauline le fait de peut-être s’associer d’ici un an. Suite à cette première rencontre Pauline s’envole pour un mois en Inde. A son retour Anaïs l’attend et lui fait sa demande d’association.

Bien que la demande fut rapide, pour Pauline c’est une évidence car elle s’était toujours imaginée s’associer avec une femme.

« Je n’ai pas attendu un an, car pour moi c’était une évidence », explique Anaïs. « Après le premier rendez-vous, moi qui ait toujours eu peur de m’associer car je n’imaginais pas partager mon bébé, j’ai dit à mon entourage : si je devais m’associer ça serait avec Pauline. Tout le monde était dans l’incompréhension car je ne la connaissais pas. ». « C’était d’une simplicité incroyable », confirme Pauline.

Nous avions envie de vous raconter cette rencontre entreprenauriale car elle reflète parfaitement le rapport humain et sensible de l’agence.

Cette association qui fait rêver plus d’un.e entrepreneur.e ne relève pas que du conte de fées. Il s’agit ici de savoir écouter son intuition et d’être à l’écoute des opportunités.

Anaïs et Pauline se complètent parfaitement grâce à leurs personnalités très différentes. Anaïs a une relation très étroite avec les artistes et Pauline un profil plus commercial, idéal dans le rapport client.

Cette double casquette est fondamentale dans le travail d’agent.

D’ailleurs, lorsque nous avons demandé aux cofondatrices de Monica Velours de nous expliquer en 5 mots quelle était la mission de l’agence, leurs réponses ont parfaitement soulignées l’importance de la complémentarité :

  • Un regard extérieur
  • La confiance
  • La représentation
  • Le développement de carrière
  • La vente

Dans le manifesto de Monica Velours, Anais et Pauline indiquent : À travers nos rôles d’agents nous accompagnons les clients et porteurs de projet à trouver la perle rare en illustration. De plus, nous avons l’ambition de faire rayonner les talents auxquels nous croyons et sommes compétentes pour mettre en place des relations commerciales authentiques desquelles naitrons pour sûr des projets illustrés étincelants.

Quant au choix des artistes représentées, les entrepreneures sont unanimes « Toutes les illustratrices de l’agence sont créatives, ambitieuses et authentiques et tellement bienveillantes. ».

Des qualités qui se reflètent dans leurs productions :

ARUAL LHUILLIER
ARUAL LHUILLIER
BLANDINE PANNEQUIN
BLANDINE PANNEQUIN
CAROLINE LAGUERRE
CAROLINE LAGUERRE
CLAIRE PROUVOST
CLAIRE PROUVOST
CLARA DUPRE
CLARA DUPRE
EVE GENTILHOMME
EVE GENTILHOMME
GOMARGU
GOMARGU
LA GRANDE LIZON
LA GRANDE LIZON
LUCYMACARONI
LUCYMACARONI
Monica velours  dans les coulisses d’une agence d’illustratrices
Vous avez aimé cet article ? N’oubliez pas de l’enregistrer sur Pinterest !

Vous souhaitez, vous aussi, sauter le pas comme Anaïs et Pauline ? Participez à notre bilan de talents.

bilan de talents

Vous avez aimé cet article ? Laissez un commentaire pour prolonger la discussion :)

  1. Bravo les filles pour cette belle agence.
    Vous êtes une belle source d’inspiration pour nous toutes.

  2. C’est un très joli témoignage. J’adore lire des histoires de femmes qui ont le courage de s’imposer dans la société pour faire reconnaître leur talent !
    Merci pour ce partage.

    1. Nous sommes heureuses que cela t’inspire. Merci pour ton commentaire 🙂

%d blogueurs aiment cette page :