Skip links

5 signes qui prouvent que vous êtes prêt.e à lancer votre entreprise

Vous y pensez depuis des jours, des mois ou des années : « dois-je me lancer dans l’entrepreneuriat ? ». Je n’ai pas la réponse, mais je peux vous donner quelques indices pour vous confirmer qu’il est l’heure de sauter le pas et lancer votre entreprise.

La chose la plus compliquée avant de se lancer dans une nouvelle aventure professionnelle est d’avoir des certitudes. Comment savoir si vous êtes en capacité de gravir la montagne de l’entrepreneuriat ?

Il n’y a pas de réponses toutes faites car nous avons tous une expérience, une personnalité, des compétences et un environnement différent, mais voici tout de même quelques signes révélateurs qui peuvent vous démontrer que vous êtes prêt à relever le défi.

Vous avez une idée qui répond à un vrai besoin.

Si cela fait quelques temps que tu hésites à te lancer il y a fort à parier que ça soit parce que tu attendais d’avoir LA bonne idée. Celle qui va tout changer et te rapporter des millions.

Et bien sache que tu risques d’attendre longtemps en passant à côté de ton projet. En effet, il faut avoir une idée pour lancer ton entreprise, mais celle-ci avant d’être extraordinaire doit surtout répondre à un véritable besoin. La bonne idée est celle que tu aurais aimé que quelqu’un d’autre ait eu avant pour te simplifier la vie peu importe le domaine.

Ton idée n’a pas besoin non plus d’être originale en tant que-t-elle. C’est l’exécution de celle-ci qui est importante, le petit truc en plus, l’innovation que tu vas apporter. N’oublie pas qu’il y a plusieurs boulangeries ou pizzerias dans une même ville, mais de la clientèle pour tous.

En conclusion, vous n’avez pas besoin d’inventer un nouveau produit ou service, mais vous devez avoir une idée qui résout un problème ou présente une nouvelle alternative. Pour vérifier que c’est le cas posez-vous une seule question : Pourquoi ?

Vous n’avez pas peur, ou savez dépasser vos peurs pour prendre des risques.

Décider d’être entrepreneur.e c’est monter dans un grand huit. Vous allez avoir de grandes victoires, de grandes joies, mais aussi des moments de doute et des remises en questions.

Une chose que les chef.fe.s d’entreprise ont en commun c’est d’être prêt.e.s à prendre des risques. Evidemment, il s’agit avant tout de risques calculés. Mais vous devez être capable d’élargir votre zone de confort lorsque vous identifiez un nouveau potentiel.

Entendre « non » ne vous fait pas perdre vos moyens.

Attention votre entreprise risque bien de devenir l’une des choses les plus importantes de votre vie les prochains mois. Et lorsque l’on aime et que l’on s’implique, parfois la critique est difficile et on peut la prendre bien trop à cœur.

Lorsque vous lancerez votre entreprise, il ne fait aucun doute que vous allez parfois avoir des doutes, ce qui vous rendra plus vulnérable. Malgré tout, lorsque vous aurez des questions de la part de partenaires potentiels, de vendeurs, de fournisseurs, d’investisseurs ou d’acheteurs vous devez être capable de rester fidèle à votre vision sans tout remettre en question. Un « non » ou un retour négatif doit vous permettre d’évoluer, mais ne doit en aucun cas impacter votre motivation.

Vous êtes prêt.e à renoncer à votre temps libre.

Je n’aime pas le terme de sacrifice, mais il faut avouer que vous n’aurez rien sans rien. Alors, apprêtez-vous à changer votre quotidien et à beaucoup travailler les premiers temps.

Ce n’est pas une légende, créer votre entreprise vous permettra d’avoir la liberté de travailler quand vous le souhaitez, avec les clients que vous avez choisis et de contrôler fondamentalement votre destin. Mais cette liberté n’arrive pas dès le premier jour.

En fait, le succès de votre entreprise dépend de votre implication. Cela signifie que vous devez être prêt.e à travailler dur et à perdre une grande partie de votre temps libre, du moins au cours des premiers mois. Travailler sept jours par semaine, 12 heures par jour est la norme, et vous devez vous attendre à avoir ce rythme pour vous démarquer, vous développer et commencer à fidéliser vos clients.

Vous voyez les défis comme des opportunités.

Si vous êtes de nature optimiste vous avez un avantage considérable.  

En créant votre entreprise vous aurez inévitablement besoin de relever des défis. Votre réaction face à ces challenges dictera la manière dont l’entreprise évoluera à l’avenir. Lorsque vous êtes confronté.e à un problème, pensez à la façon dont celui-ci met en évidence les choses à améliorer et à développer dans votre entreprise.

Si ce n’est pas automatique dans votre façon de penser n’hésitez pas à vous entourer de personnes bienveillantes qui voient toujours le verre à moitié plein pour vous redonner un coup de boost.

DECOUVREZ COMMENT BOOSTER VOTRE COMPTE INSTAGRAM

Ces 5 points que je vous ai détaillés sont des pistes à explorer pour prendre un peu de recul sur votre volonté à créer votre entreprise.

Si vous ne vous reconnaissez sur aucun des points il y a fort à parier que votre aventure entrepreneuriale pourra être compliquée.

Vous aimez cet article ? N’oubliez pas de l’enregistrer sur Pinterest !

Mais quoi qu’il en soit, c’est à vous seul d’identifier si vous avez ce qu’il faut pour créer votre business. Il s’agit avant tout de volonté et de détermination, car posséder votre propre entreprise peut être rempli de défis, même si ça sera aussi surement l’une de vos expériences professionnelles les plus enrichissantes qui soient.

Vous avez aimé cet article ? Laissez un commentaire pour prolonger la discussion :)